Projet artistique

Les chorégraphes interrogent le rapport des individus au collectif, comme facteur d’enrichissement et de cohésion sociale. D’emblée, en adoptant la démarche de partir du territoire comme source d’inspiration, c’est la notion de spécificité qui s’y trouve renforcée. L’environnement, mais aussi les partenaires de travail, les publics contactés deviennent laboratoire de recherche. Se rendre disponible et perméable. Identifier les marqueurs spécifiques. Elaborer des contraintes qui cadrent la recherche, orientent le processus de création. C’est un mouvement d’aller et retour entre le ressenti, le respect et l’identification des différences, l’affirmation de soi.

Le mouvement est le matériau de la danse. Celui ci est conditionné par le corps qui le porte, par l’imaginaire, par les apprentissages et expériences de vie.
Le mouvement est aussi lié à un contexte : il s’inscrit de manière différente d’une situation à l’autre.
La danse, la manière de l’envisager, de l’écrire dans l’espace, le temps et dans la relation aux autres, questionne l’appartenance à une identité culturelle, à une communauté.
La genèse des différents projets est directement liée au parti pris esthétique de prendre conscience de toutes les variables qui entourent le mouvement, de comprendre ce qui fait sens et d’en jouer. Le point de départ peut-être un propos artistique, ou inversement, la mise en situation peut inspirer le propos artistique.

Les projets de la compagnie Quai des Valses se sont peu à peu affranchis de contraintes liées à la virtuosité, à une vision académique du mouvement et des corps mis en scène.
Danse libre et décomplexée, aussi riche et diversifiée que la vie peut l’être.
Danse épousant les contours et les formes d’un lieu, faisant corps avec lui. Questionner le rapport au matériau, au relief, éprouver le mouvement sur tous les supports.

De la même manière, les chorégraphes choisissent comme partenaires de jeu des interprètes d’horizons divers. La pertinence des collaborations se situe dans l’adhésion à une démarche, à un propos artistique. C’est le désir de partager un moment de création avec des personnes particulières qui prévaut, la justesse de leurs propositions, leur engagement.

Prendre la danse comme moyen de transport, un voyage, pour mieux se saisir avec avidité et curiosité de la complexité du monde, de soi et des autres.

Publicités